fbpx
skip to Main Content

Volkswagen, un numéro un mondial très rentable

Premier constructeur auto mondial, le groupe allemand affiche de très bonnes performances financières semestrielles. Skoda, mais surtout Audi et Porsche, affichent d’excellentes marges.
Volkswagen est devenu au premier semestre le premier constructeur auto mondial, devant Toyota. Mais, non content de cette palme commerciale, le groupe auto allemand affiche aussi de très bons résultats financiers. Le groupe germanique a livré 5,04 millions de véhicules à ses clients (-0,5%).
Il a également annoncé ce mercredi avoir enregistré un résultat opérationnel de 6,82 milliards d’euros (+10,3%), une marge fort honorable de 6,3% (inchangée) et un profit net de 5,66 milliards (-1%). Les liquidités nettes du groupes atteignent la somme rondelette de 21, 5 milliards (+53%)! De quoi voir venir et pouvoir investir plus de cent milliards prévus sur cinq ans…
 

Porsche et Audi génèrent 68% des profits

C’est évidemment Porsche et Audi qui génèrent le gros des profits. Le premier a affiché une marge de 15,7%, le deuxième de 9,8%. Les deux marques haut de gamme produisent 68% des profits du consortium. La marque Volkswagen a toutefois affiché une marge de 2,7% en progrès (2,1% il y a un an) et, pour la première fois, la marque espagnole Seat a publié… un petit profit.
La filiale tchèque Skoda, pourtant spécialisée dans des modèles en principe moins chers que ceux des autres labels du groupe (sauf Seat), a pu se hisser à une marge de 8,1%, exceptionnelle pour une marque généraliste (7,1% sur six mois 2014). Ca roule pour la firme de Basse-Saxe.
 

Objectifs de ventes plus prudents

Le géant allemand de l’automobile a abaissé toutefois ce mercredi ses prévisions de ventes pour l’année 2015, attendues désormais stables sur un an dans un « environnement de marché toujours difficile ». Le groupe aux douze marques a confirmé néanmoins ses autres objectifs pour l’exercice 2015 dans sa totalité, à savoir une hausse jusqu’à 4% de son chiffre d’affaires et une marge opérationnelle comprise entre 5,5% et 6,5%, après 6,3% en 2014.
 

Cet article provient du média : challenges.fr

 

This Post Has 0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_CAFrançais du Canada